Archives de catégorie : Archives

Deux Templiers dans le Texas

Léo Cespedes (photo) et Jonathan Mottay se sont envolés cette semaine pour le Texas en compagnie de Boris Rothermundt, le responsable du Pôle France de Toulouse. Un voyage de dix jours pour tenter de séduire les entraîneurs d’universités américaines et obtenir une place dans leur effectif en 2014. A leurs côtés, on trouve également deux joueurs de Rouen, Bastien Dagneau et Dylan Gleeson.

Au programme de leur voyage à travers le Texas, les quatre jeunes joueurs français passeront par cinq grands collèges : Cisco, Midland, Blinn, San Jacinto et Galveston. Cela fait deux ans que Boris Rothermundt emmène de l’autre côté de l’Atlantique les meilleurs potentiels. Ils y rencontrent des recruteurs et des entraîneurs. L’idée est simple : leur montrer la qualité des joueurs français pour qu’ils leur fassent une place au sein de leur établissement et de leur effectif. «Passer une ou plusieurs saisons dans un collège de haut niveau, voire après dans le circuit universitaire c’est une expérience extraordinaire», estime Boris Rothermundt. Il livre ses impressions sur les deux joueurs sénartais.

Leonel Cespedes

«Il vient d’obtenir son passeport français, c’est une étape importante qui va permettre de simplifier sa situation. Il progresse comme lanceur, mais aussi comme joueur de position, troisième base ou champ extérieur. Son bâton est un argument solide. Mais d’un autre côté, en France, on cherche surtout à développer des lanceurs. C’est un positionnement qu’il va falloir trancher ».

Ses statistiques en championnat et challenge de France : lanceur, 6-13, ERA 5,85, 68 BB, 86K, 118,3 IP, frappeur : .241, 0HR, 13 RBI

Jonathan Mottay

« Il a vraiment progressé cet hiver. Il touche désormais les 90 MpH avec sa rapide. Il a le profil d’un très bon prospect, parfait pour un junior collège. Le fait qu’il dispose d’un passeport américain est un atout supplémentaire ».

Ses statistiques en championnat et challenge de France 2-2, ERA 3,87, 35BB, 28K, 44 IP

Le site de la Fédération Française de Baseball consacre un long article à ce séjour :

http://www.ffbsc.org/edit.asp?typ=1&id=2882

Sneideer Santos, le retour

 

Le joueur franco-dominicain revient chez les Templiers pour la saison 2013. Un atout offensif de plus pour Jamel Boutagra.


Sneideer Santos est un ancien joueur des Diamond Backs d'Arizona. Pour la franchise américaine, il a joué jusqu'en Triple A, l'antichambre de la Major League Baseball.

Une sacré performance pour le colosse d'1m90 et 100 kg, qui a commencé le baseball à 14 ans.

Ces dernières saisons, le champ extérieur de 33 ans a disputé le championnat AA en République Dominicaine.

Santos est réputé pour sa puissance à la frappe. Ses qualités avaient convaincus le manager de l'Equipe de France, Jim Stoeckel, de le titulariser comme 4e frappeur face à l'Espagne et l'Afrique du Sud lors des Qualifiers de la WBC en septembre dernier.

Avec les arrivées successives de Rolando Meriño, Henry Portuondo et Sneideer Santos, l'alignement de Jamel Boutagra aura de l'allure. D'autant que ces trois cogneurs rejoignent Hanvi, Martinez et Paz, qui figurent déjà parmi les meilleurs frappeurs du Championnat.

Après un passage à Rouen, Santos a évolué sous les couleurs sénartaises en 2006, sous la direction de Didier Seminet. Cette année-là, les banlieusards étaient montés sur la troisième marche du podium lors de la Coupe d'Europe à Barcelone. Emmenés par Sylvain Hervieux, Daniel Aray, Chris Falls et Rob Recuenco, ils s'étaient ensuite inclinés en demi-finale du Championnat face à Toulouse.

Santos retrouve trois coéquipiers de l'époque : Ernesto Martinez, Julien et Matthieu Brelle-Andrade, qui était placé aux côtés de l'outfielder dans le Club House des Bleus lors des Qualifiers de la World Baseball Classic.

En Floride, il a eu l'occasion de se familiariser avec d'autres futurs partenaires : Léo Cepedes (à droite de la photo en discussion avec lui), Andy Paz et Fred Hanvi qui faisaient également partie du voyage.

          

 

Opening Saison 2014

 

Le club des Templiers organise la présentation officielle de l'équipe de Division samedi 22 mars à partir de 19h00 au Stade des Templiers.

L'occasion pour les médias, les licenciés et les supporters de venir rencontrer les joueurs de l'effectif 2014 et partager un cocktail.

C'est la quatrième édition de cet événement baptisé Opening Saison 2014, auquel les élus locaux et les partenaires du club ont également été conviés.

Le rendez-vous permettra de présenter les objectifs de la saison, les échéances à retenir et le projet des Templiers version 2014. Une séance de photos et de dédicaces est également prévues.

Une fois la cérémonie terminée, le staff sénartais a programmé un dîner entre joueurs puis un tournoi de foot à 5 dans le nouveau complexe Z5 de Savigny-le-Temple. Il s'agit du premier acte d'une série de rendez-vous mensuels entre joueurs autour d'une activité hors baseball.

  


Nouveau scoreboard pour les Stade des Templiers

 

Le Stade des Templiers bénéficiera très prochainement d'un tableau d'affichage haut de gamme, dont la production vient de s'achever. Sa mise en place aura lieu avant le début de la saison 2014.

Cet élément apportera encore plus de confort aux spectateurs des rencontres des Templiers. Il sera accompagné d'un clavier avec liaison sans fil pour contrôler le tableau depuis le Club House.

 

« Maintenir la dynamique »

Le président Mario Brelle dresse un bilan du parcours des Templiers en Division 1 et évoque les futurs projets du club sénartais, à commencer par la Coupe d'Europe 2013. Malgré la défaite en finale face à Rouen, il se dit satisfait de la saison de l'équipe de Jamel Boutagra et est déjà tourné vers l'avenir.

Quel est votre sentiment après cette finale ?

Je suis forcément déçu de perdre si près du but, tout comme le manager et les joueurs. Mais si on prend un peu de hauteur, nous avions face à nous une équipe redoutable, peut-être la meilleure sur les cinq dernières années. Je regrette tout de même que l'on n'ait pas pu compter sur le retour de Samuel Meurant, un de nos deux lanceurs partants pendant toute la saison. Sans lui, il a fallu trouver d'autres solutions pour rivaliser. Nous nous sommes battus avec nos armes et nous pouvons être fiers de l'adversité proposée.

Pensez-vous pouvoir un jour reprendre le titre à Rouen ?

 

Bien sûr, c'est notre volonté à tous. Mais nos deux clubs n'ont pas le même passé. Le club des Templiers est au début d'un cycle. Nous allons enfin bénéficier d'un salarié pour tout ce qui touche au sportif et notre nouveau stade est l'outil qu'il nous manquait. Nos joueurs vont évoluer dans un cadre propice à leur épanouissement. Il faut souligner que nous avons débuté cette finale avec un joueur de 16 ans sur le terrain. Nous avons un effectif qui s'appuie sur de jeunes joueurs qui n'ont pas encore eu la chance de disputer des finales et encore moins des Coupes d'Europe. Je pense à Jacques Boucheron, Théo Brelle, Léo Cespedes, Dylan Mayeux ou encore Arthur Paturel. Nous allons les amener à maturité petit à petit, pour se rapprocher du titre saison après saison.

Que représente la qualification pour la Coupe d'Europe 2013 ?

 

C'était clairement l'objectif de la saison, en plus de disputer la finale du championnat de France. La Coupe d'Europe, c'est la garantie de jouer des matchs de très haut niveau. C'est également une belle manière de faire rayonner Sénart, Lieusaint, Savigny-le-Temple et la Seine-et-Marne. D'ailleurs, nous avons lancé notre candidature pour accueillir cette compétition à Sénart. Le bilan du Challenge de France a été très positif et le travail de notre équipe de bénévoles a été salué. Nous pouvons passer au niveau supérieur en terme d'organisation d'événement. La Coupe d'Europe est très belle opportunité.

L'année 2013 se prépare dès aujourd'hui…

 

Effectivement, nous ne voulons pas perdre de temps. Les projets de l'équipe dirigeante ne manquent pas. Nous voulons maintenir la dynamique du club. Et je vous garantis que les membres qui m'entourent sont très motivés. Pour preuve, il a fallu à peine 48h pour évacuer la défaite en finale et se réunir pour dessiner les contours de notre effectif de la saison prochaine.

Les Templiers gagnent et reviennent sur Rouen

Les deux victoires du week-end permettent aux Templiers de recoller à Rouen en tête de la Division 1. Les sénartais se sont d'abord imposés 11-3 samedi soir avec Pierre Brelle-Andrade et Leo Cespedes sur la butte. Sneideer Santos s'est illustré avec un home run de deux points pour sa première apparition. Dimanche, les joueurs de Boutagra l'ont emporté 8-0 avec un no-hitter des trois lanceurs sénartais : Jonathan Mottay (5 IP), Matthieu Brelle-Andrade (2 IP) et Henry Portuondo (2 IP).

1er match

   1    2    3    4    5    6    7    8    9    R    H    E   LOB
Sénart    0    2    3    1    0    3    0    0    2   11   12    1   12
Pôle France        1    0    1    0    0    0    1    0    0    3    7    5    9


Pierre Brelle-Andrade (W)   7IP 2R 2ER 4H 2B 2BB 5K
Leo Cespedes   2IP R ER 3H 2B BB 2HP 5K


Hugo Garnero (L)   3IP 5R ER 5H HR 2BB K
Johan Léger   3IP 4R 3ER 5H 2B 4BB 5K
Armand Barby   IP H 2HP K 
Lucas Serafin   2IP 2R H 3B BB HP 2K


Fred Hanvi   2/4 2B 3B 3R RBI BB HP SB
Sneideer Santos   2/6 HR R 4RBI K
Ernesto Martinez   2/3 2R RBI BB HP K

2ème match

   1    2    3    4    5    6    7    8    9    R    H    E   LOB
Sénart    1    0    2    0    0    3    0    0    2    8   12    1    7
Pôle France          0    0    0    0    0    0    0    0    0    0    0    1    4

Jonathan Mottay (W)   5IP  BB 4K
Matthieu Brelle-Andrade   2IP 2K
Henry Leyva   2IP BB 2K


Pierre Turettes (L)   5 2/3 IP 3R 2ER 5H 2B 3BB K
Benoit Riera   2/3 IP 3R 3ER 4H 2B BB
Sébastien Neumann   3 2/3 IP 2R 2ER 3H 2B 3B BB 2K

Fred Hanvi   1/2 2B 2R RBI 3BB
Henry Leyva   2/3 2B R RBI
Leo Cespedes   2/3 2B R 2RBI SB


Samedi 27 (19h) et dimanche 28 (12h), choc entre les Templiers et les Barracudas de Montpellier, 3e du classement. Sénart tentera de confirmer sa dynamique (6 victoires consécutives) avant de se déplacer à Rouen, le dimanche 5 mai.

Evénement

STAGE DE PERFECTIONNEMENT //  LUNDI 11 AU VENDREDI 16 MARS 2013 // STADE DES TEMPLIERS

Le club des Templiers organise un stage de perfectionnement pour les licenciés de la région âgés de 10 à 18 ans pendant les vacances d'hiver, du lundi 11 au vendredi 16 mars. Les entrainements auront lieu au Stade des Templiers sous la direction de Jamel Boutagra, manager de Sénart et ancien joueur de l'Equipe de France. Vous pouvez télécharger ci-dessous la brochure et le bulletin d'inscription. Attention, places limitées.

Télécharger
le programme

Télécharger
la présentation

Télécharger
le bulletin d'inscription

Andy Paz à Sénart

Andy Paz quitte le Stade Toulousain pour rejoindre les Templiers. Le club sénartais enregistre l'arrivée du joueur actuellement sous contrat avec les A's d'Oakland. Rencontre avec le nouveau receveur des vice-champions de France, l'un des frappeurs les plus talentueux de sa génération.

Beaucoup de clubs auraient aimé vous recruter au cours de cette intersaison. Qu'est-ce qui vous as convaincu de rejoindre les Templiers ?

La première raison qui m'a poussé à rejoindre l'équipe de Sénart, c'est la présence de deux joueurs d'origine cubaine dans l'equipe, Ernesto Martinez et Léo Cespedes. Il y a aussi le fait que je connaisse le manager, Jamel Boutagra. J'avais déjà travillé avec lui au CREPS de Toulouse et au Stade Toulousain. L'autre raison de ce choix, c'est que je cherchais une équipe haut de tableau, Sénart remplit également ce critère.

Vous connaissez bien les joueurs sénartais pour les avoir affronté ou cotoyé en Equipe de France. Quelles peuvent être les ambitions des Templiers en 2013 ?

Je pense que la première ambition sera tout d'abord d'aller aux play-off, puis de gagner les matchs importants et de devenir champions de France. Il y a aussi l'objectif de gagner le Challenge de France et la Coupe d'Europe.


Andy Paz (à gauche) avec le maillot des A's.

Votre parcours est assez atypique. Est-ce que vous pouvez revenir sur votre enfance et votre arrivée en France ?

Je suis né en 1993 à Cuba, pays où le baseball est le sport national. C'est là-bas que j'ai commencé à jouer au baseball à l'âge de 9 ans. Je suis arrivé en France à 14 ans, en février 2007, et je me suis inscrit au club de Toulouse. C'est le seul club où j'ai joué en France pour l'instant. Jamel était l'entraineur des jeunes à l'époque. En septembre de la même année, j'ai intégrér le CREPS de Toulouse où j'ai commencé à travailler avec Gerardo Leroux et Boris Rothermundt. En 2009, j'ai obtenu la nationalité française et j'ai pu jouer mes premiers matchs avec les équipes nationales jeunes. Et l'été dernier, j'ai disputé ma première compétition avec les seniors.

Est-ce que vous pouvez nous parler de votre situation avec les A's d'Oakland ?

En ce moment, je suis sous contrat professionnel avec l'équipe des Athletics d'Oakland. J'ai déjà fait deux saisons avec eux. Je vais sûrement repartir en octobre pour l'Instructionnal League, une série de match qui se disputeront en Arizona.

Quel est le bilan de votre dernière apparition sous leurs couleurs ?

Je pense que la dernière saison s'est plutôt bien passée. J'ai fini avec une moyenne de 317 au batôn et en défense, j'ai fait le travail, comme on dit. Mais je dois encore beaucoup travailler !

La route est longue et difficile pour atteindre la Major League, n'est-ce pas ?

En effet la route est encore très longue mais surtout très difficile. Il y a énormement de joueurs et donc de concurrence. Ils ont tous le talent et le potentiel nécessaires. Comme dans tous les sports, il est très difficile d'arriver en haut et de s'y maintenir.


Andy Paz (à droite), son manager et certains coéquipiers pour 2013.

Vous revenez tout juste du Qualifier de la World Baseball Classic. Que retenez-vous de cette expérience ?

La World Baseball Classic était une expérience énorme et unique. Malgré quelques regrets, j'en garde un souvenir très positif.

Vous avez évoqué plus haut Ernesto Martinez et Leo Cespedes. Vous êtes désormais trois joueurs d'origine cubaine chez les Templiers. Un petit mot sur vos deux nouveaux coéquipiers ?

Ernesto a joué longtemps dans le championnat de 1ère division à Cuba et nous jouons au même poste. C'est un exemple pour moi. Léo, c'est un ami, et en plus un excellent joueur.