Archives par mot-clé : news

Tous les articles avec cette étiquette apparaissent dans les news de la page d’accueil

Résultats we 21/22 mai 2022

les résultats du WE !
9UR1: 2 victoires Vs Essonne Team 10-4 & Vs Domont Cerbères 9-8
9UR2: Équipe forfait. 2 rencontres amicales disputées 1 match nul Vs Saints 13-13 & 1 victoire Vs Félins Herblay 15-9
12UR1 : Victoire 15-5 vs PUC
15UR1 : Victoire 7-0 Vs Cougars de Montigny
Soft Masculin : 2 victoires contre les Patriots (18-11 & 24-17)
D1 : victoires 9-0 et 12-1 contre Nice, Senart est seul leader de la poule avec 8 victoires & 2 defaites
S3 : victoire contre Evry 14-4
S4 : match reporté au 29
S5 : Victoire contre Roissy 3 19 – 0
S6 : Défaite 23-1 vs Roissy 1

Résultats du we du 16/17 avril

🔔 9U Victoire 40 oeufs à 0 contre les cloches de paques

⚾️ 12UR2 equipe 2 : Défaite 10-6 et victoire 10-9 contre les Dragons de Val d’Europe

⚾️ 12UR2 equipe 3 : Victoire 5-3 et défaite 14-6 contre Meaux

⚾️ 15U : Victoire 26-1 contre Colombes

⚾️ 15U R2 : Défaites 14-0 et 13-1 contre les Dragons de Val d’Europe

⚾️ D1 : Victoires 8-0 & 7-3 contre Toulouse

⚾️ D2 : Défaites 5-2 & 18-3 contre Thiais

⚾️ S3 : victoire 10-9 contre Domont

⚾️ S5/S6 : Victoire 24-11 de Templiers 5 contre Templiers 6

Crédits photos : Carine Herbin, Templiers Prod

Il commence à se faire un prénom !

Crédit : Glenn Gervot

Emile porte un nom très connu dans le baseball hexagonal, Brelle, après Mario, Bruno, Matthieu, Julien, Pierre, Theo, il va falloir compter avec Emile !

Emile a fait sa première apparition sur le monticule en D1 le week-end dernier, face à Nice, et accroche son premier Win en D1 à son palmarès déjà bien fourni avec entre autres : champion de France aux interligues 12U en 2017, un titre de champion de France 15U en 2019, cette année, il est pré sélectionné pour participer au prochain regroupement en vue de la constitution de l’équipe de France 18U !

Emile pensionnaire de la SBA depuis 5 ans , aux cotés de Thomas Gras et Matheo Launay, eux aussi joueurs de la D1 de Senart !

Crédit : Glenn Gervot

Les stats d’Emile sur le match contre Nice :

BF 11
AB 9
R. 0
ER. 0
H 1
BB. 1
HP. 1
K. 4

Kindelan, nouveau manager des Templiers

Le club sénartais a décidé de nommer Orestes Kindelan, l’un des plus grands joueurs de l’histoire du baseball cubain, à la tête de l’équipe de Division 1. Après avoir été manager de Santiago et hitting coach de Cuba en World Baseball Classic, le « tambour-majeur » est désormais le nouveau patron de l’effectif des Templiers. 

C’est une nouvelle grande étape de l’histoire des Templiers. Après Rolando Merino, qui a remporté  le doublé Championnat-Challenge de France en 2014, une nouvelle légende du baseball cubain va prendre les commandes de l’équipe de D1.

Kindelan, qui succède à Matthieu Brelle-Andrade, manager sénartais au cours des trois dernières saisons, a répondu à nos questions quelques jours avant d’enfiler le maillot des Templiers pour la première fois.

Comment vous sentez-vous quelques jours avant de découvrir la France et de rencontrer les joueurs ?

Je me sens heureux et reconnaissant de l’invitation du club et j’espère que nous serons une famille de gagnants.

Qu’est-ce qui vous a décidé à rejoindre les Templiers et à relever ce nouveau défi ?

Tout d’abord, partager mon expérience avec le baseball européen et aussi apprendre ce qu’ils peuvent m’apprendre en tant que jeunes joueurs.

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine avec l’équipe ?

Mon objectif principal est de me battre bec et ongles pour remporter des titres. Je veux que le club soit fier de son équipe et heureux de m’avoir donné l’opportunité de la diriger.

Bio 

Orestes Kindelan Olivares

Né le 1er novembre 1964 à Palma Soriano (Cuba)

2 fois champion olympique

6 fois champion du monde

4 fois champion panaméricain 

Hall of Famer du baseball cubain 

Recordman de HR et de RBI de l’histoire du baseball cubain

Résultats we 2/3 avril 2022

Jeunes

15U : Victoire 15-1 contre Chartres
18U : Victoire 19-3 contre Evry

Seniors

Soft Mixte : victoire 14-2 contre Chartres
D1 : Victoire en match amical contre Les Lions de Savigny
S3 : victoire 31-17 contre les Web’s de Noisy 1
S4 : victoire 18-4 contre Orgeval
S5 : victoire 18-11 contre Roissy 3
S6 : Défaite 30-0 face a Roissy

Resultats we du 26/27 mars

Jeunes

12u r1 : Sénart 6 savigny 5
15ur1 : sénart 11 vaureal-ermont 2
18u r1 : Sénart 2 savigny 36

Seniors

S2 : L’équipe remporte le tournoi Louis Dupont, organisé par les Viperes de Valenciennes, avec une fiche de 3 victoires & 1 nul.

S3: Victoire 12-11 contre ermont

S4 : Victoire 15 à 12 face aux Patriots

Recrues 2022 : interview Hector Velasquez

Quel type de joueur êtes-vous ?

Je suis un joueur facile à vivre, mais très compétitif. J’aime être concentré à chaque minute du jeu, je suis mentalement un entraîneur depuis l’âge de 16 ans. Je donnais des entraînements à des enfants plus jeunes que moi à cet âge et je n’ai jamais cessé de le faire jusqu’à présent. J’aime lire, apprendre, parler, rencontrer de nouvelles personnes et de nouveaux endroits !

Vous êtes arrivé en Europe il y a quelques années. Pouvez-vous nous expliquer comment cela s’est passé ?

En 2011 pour être plus précis. Le club de Llano dans la ligue espagnole m’a contacté. A l’époque, je jouais dans une ligue professionnelle au Venezuela. J’ai joué trois ans pour eux et c’est pendant cette période que j’ai rencontré ma femme. J’ai naturellement décidé de rester en Espagne. J’ai passé quatre autres années à jouer dans la première division espagnole avec d’autres clubs. Ensuite, j’ai commencé à voyager pour jouer dans d’autres ligues de haut niveau en Europe.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience dans d’autres pays d’Europe ?

J’ai évolué 9 ans dans différents pays d’Europe. L’Espagne, la Pologne, l’Autriche, la Slovénie et l’Italie). Sur les quatre dernières années, j’ai occupé le rôle d’entraîneur-joueur. Depuis mes débuts sur le continent, j’ai cumulé plus de 300 hits en 9 ans et affiché une moyenne de frappe au-dessus de .300.

Vous êtes un joueur très expérimenté. Comment pouvez-vous aider les jeunes joueurs à se développer ?

Avec mon expérience en tant qu’entraîneur et joueur pendant de nombreuses années, je pense pouvoir apporter au niveau mental et physique. Je peux aussi transmettre mes connaissances au niveau du swing et de la défense.

Pourquoi avez-vous choisi les Templiers de Senart pour poursuivre votre carrière ?

J’adore l’uniforme ! Plus sérieusement, j’aime l’idée de jouer avec une équipe qui semble toujours se battre pour être au top. J’ai eu d’autres offres mais mon cœur m’a dit de les choisir. Donc je suis déjà heureux avec Sénart !

Que savez-vous de la France ?

Je ne connais pas grand chose. J’y suis allé une fois mais très brièvement. Je suis content d’avoir  maintenant l’opportunité d’y retourner !

Et le baseball français ?

Je connais quelques joueurs qui ont joué ou jouent encore dans le championnat de France. Ça ne m’est pas totalement inconnu mais limité.

Qu’attendez-vous de cette saison avec vos nouveaux coéquipiers ?

Je m’attends à voir le club que j’ai dans mon esprit, un club qui se bat à chaque manche, quoi qu’il arrive. J’espère aussi remplir les attentes que l’équipe a envers moi. Au-delà des chiffres personnels, j’espère être dans un grand groupe de joueurs et vivre une grande fin de saison.

Recrues 2022 : Interview Thomas GREELY

Thomas Greely

Quel genre de joueur êtes-vous ?

Je suis un joueur impliqué, j’aime prendre du plaisir en jouant et donner du fun à mon équipe. Sur le terrain, j’essaie de gagner, donc ma compétitivité prend parfois le dessus sur moi, mais en dehors du terrain, je pense être très accessible et être une personne plutôt sympathique.

Vous pouvez évoluer à plusieurs positions mais vous êtes plus spécifiquement receveur. Pourriez-vous nous dire pourquoi vous jouez à ce poste et pourquoi l’aimez-vous ?

J’aime vraiment être un receveur, contrôler le rythme du jeu, appeler les lancers, diriger les joueurs de champ ou encore établir des relations avec les lanceurs. Il y a beaucoup de critères qui entrent en jeu au-delà de l’aspect physique du poste. Vous devez être capable de communiquer avec l’ensemble des joueurs sur le terrain.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience aux Etats-Unis, notamment à Long Beach ?

Mes deux années à Long Beach ont été incroyables. Ma première là-bas, en 2020, a été écourtée en raison de la pandémie de Covid-19. Au moment où notre saison a été annulée, notre équipe était classée 12ème de tout le pays et nous avions déjà battu 2 des 25 meilleures équipes des Etats-Unis. Les médias commençaient à nous considérer comme des prétendants à la victoire au championnat national. J’étais le receveur partant et j’étais également en charge de la formation des jeunes receveurs, pour les faire progresser. Je pense que cela vient du côté « leadership » du poste de receveur. En NCAA, certains jeunes joueurs ont 18 ans se retrouvent à évoluer avec des coéquipiers de 23 ans. Ils peuvent facilement être dépassés. Ils ont besoin de l’accompagnement des plus anciens, dont je faisais partie.

Vous avez choisi de jouer à l’étranger. Pourquoi?

Je suis tombé amoureux du baseball quand j’avais 4 ans. Quand j’ai eu l’occasion de jouer à Sénart, je ne pouvais pas passer à côté. Il ne s’agit pas de gagner des millions de dollars comme certains joueurs le font aux Etats-Unis. Pour moi, le but est de produire du beau jeu, aussi longtemps que possible, de m’amuser à le faire pour que d’autres enfants de 4 ans puissent le voir et, à leur tour, tomber amoureux du baseball.

Pourquoi avez-vous choisi les Templiers pour poursuivre votre carrière ?

J’ai eu des offres de plusieurs pays différents, mais Sénart a été comme une évidence. J’ai l’impression que c’est un endroit où il fait bon vivre, près de Paris, avec une très bonne équipe. Les personnes du club avec qui j’ai échangé voulaient vraiment me voir venir dans leur effectif. D’autres entraîneurs que j’avais contacté donnaient l’impression qu’ils essayaient juste de combler une place dans l’alignement. A Sénart, ils se sont intéressés à ma personnalité, je ne suis pas seulement un nom sur une feuille.

Que savez-vous de la France ?

Je ne connais pas grand-chose à la France en dehors de Paris, mais je suis impatient de la découvrir. Je commence déjà à en apprendre davantage pendant que je suis ici, aux Etats-Unis.

Et à propos du baseball Français

J’en sais encore moins sur le baseball français. Il y a quelques mois, je ne savais pas qu’il y avait autant de baseball professionnel en Europe, à l’exception des équipes nationales qui vont à la World Baseball Classic ou aux Jeux Olympiques.

Qu’attendez-vous de cette saison avec vos nouveaux coéquipiers ?

Tout d’abord, je suis ravi de rencontrer et de connaître de nouvelles personnes. Si le baseball est ma passion numéro 1, j’aime aussi faire des rencontres et partager des moments avec de nouvelles personnes. En ce qui concerne la partie baseball, je m’attends à gagner et à gagner beaucoup ! Je suis sûr que nous le voulons tous, et c’est ce qui va rendre l’expérience encore meilleur au sein du club.