Archives de catégorie : Equipes

Recrues 2019 : Interview de Carlos Belonis

Carlos Belonis pose ses valises à Sénart pour la saison 2019. L’outfielder dominicain sera un atout
précieux pour l’effectif des Templiers, en attaque comme en défense. Le joueur de 24 ans a évolué
pour l’organisation des Brewers de Milwaukee de 2011 à 2018, passant de la Rookie League à la
Single A, avant d’atteindre le niveau Single A Advanced.

Est-ce que tu peux nous en dire plus sur toi ?

Je suis un joueur passionné. J’aime profondément le baseball et je profite de chaque instant passé
sur le terrain. En match, je suis agressif dans le bon sens du terme. Je porte de l’attention à mes
coéquipiers pour faire en sorte que l’équipe soit unie.

Six ans dans l’organisation des Brewers, ce n’est pas anodin. Raconte-nous cette période ?

Avant tout, je tiens à remercier la franchise de m’avoir donné l’opportunité de jouer sous leurs
couleurs à partir de 2011 et jusqu’à 2018. Pour les Brewers, j’ai été titulaire dans les différentes
équipes dans lesquelles j’ai évolué au début de mon expérience, ce n’était malheureusement plus le
cas ces deux dernières saisons.

Quelle est la position que tu affectionnes le plus ?

J’ai toujours eu une attirance pour le poste de shortstop. J’ai beaucoup aimé jouer à cette position
quand j’étais plus jeune. Mais mes qualités correspondent plus à un joueur d’outfield. Aujourd’hui, je
peux évoluer dans les trois champs extérieurs, comme ce fut le cas en minor leagues.

Tu vas intégrer le roster des Templiers. Pourquoi avoir retenu cette option ?

Je suis très reconnaissant envers le club de Sénart, j’ai été très sensible à leur intérêt et à leur
proposition. Les dirigeants me suivent depuis que mon contrat avec Milwaukee a été résilié. Je suis
heureux d’avoir la possibilité de jouer pour cette équipe et de continuer à progresser.

Est-ce que tu es heureux de découvrir la France ?

Oui, bien sûr. Pour le moment, je sais seulement que Paris est la capitale. Mais je suis impatient d’en
savoir plus, de vivre ma première expérience dans ce pays et de rencontrer mes coéquipiers.

Quels objectifs t’es-tu fixés ?

J’espère pouvoir afficher de bonnes statistiques et aidé l’équipe à gagner le championnat. Cela
donnera l’occasion de partager d’excellents moments avec les gars de l’équipe.

Poste : outfielder
Né le 19 août 1994, à New York
Nationalité : Dominicaine
Taille : 1m92
Poids : 85kg
Drafté en 2012 par Milwaukee Brewers

Le mot du manager

« En activant nos contacts à l’étranger et en multipliant les échanges, on parvient à trouver de belles
opportunités de recrutement. Carlos en est la parfaite illustration. Avec son expérience
professionnelle et ses qualités athlétiques, il a le profil pour renforcer notre équipe et en devenir un
titulaire. Malgré les 6 ans passés au sein de l’organisation des Brewers, sa marge de progression est
encore importante. Dès son arrivée en France, il intègrera la Senart Baseball Academy pour travailler
quotidiennement les différents aspects de son jeu. Avec Felix Brown comme hitting coach, il sera
dans les meilleures dispositions pour s’épanouir. » – Matthieu Brelle-Andrade

Propos recueillis par templiers-senart.com

Recrues 2019 : Interview de Jay Rivera

Après Daniel Jackson, Jay Rivera est le deuxième joueur américain à rejoindre les Templiers pour la
saison 2019. Drafté par les Texas Rangers en 2015, le lanceur gaucher évoluait la saison dernière à
Brno en République Tchèque et affichait des statistiques impressionnantes : 1.81 ERA, 68 H, 96 SO en
79,2 IP.

Parle-nous brièvement de ta personnalité sur et en dehors du terrain ?

En dehors, je m’attache à prendre du plaisir, je suis une personne décontractée. J’essaie de garder un
bon équilibre entre profiter de la vie et faire les choses qui doivent l’être. Quand je suis sur le terrain,
je deviens plus sérieux et concentré sur mon travail. J’aime sentir que je suis 100% investi dans le jeu.

Comment se sont déroulées tes années en université ?

J’ai passé quatre ans en université. La première année, j’ai été « red shirt » ce qui signifie que je n’ai
pas joué et j’ai fini par changer d’école. Il y avait une grosse différence avec le niveau high school, j’ai
dû m’adapter. Pendant l’été, j’ai évolué en summer league comme closer puis j’ai retrouvé
l’université de Barry à la rentrée en tant que releveur avec un certain succès. Ma vélocité s’est
améliorée grâce à des ajustements sur ma mécanique et du travail physique. Notre équipe a toujours
été placée dans le milieu de tableau. Mais nous nous entrainions durs toute l’année et profitions de
l’avantage du climat à Miami.

Tu as été drafté par les Texas Rangers. Que retiens-tu de cette expérience dans une franchise MLB ?

C’était tout simplement irréel. Tout était organisé, chaque jour, pour que les joueurs travaillent durs
à la seconde où ils arrivaient au stade. L’entrainement quotidien mêlait musculation, travail défensif,
exercices spécifiques lanceurs puis courses et abdominaux. L’approche était très professionnelle. Tous
les joueurs étaient déterminés à atteindre le niveau supérieur. Quand tout le monde est investi de la
sorte, on prend beaucoup de plaisir. Ma première saison a été plutôt réussie avec 2 victoires, 0
défaite et 2,44 d’ERA entre la rookie league et le high A. Mais malheureusement, j’ai été libéré faute
de place dans le roster.

Malgré les nombreuses offres que tu as reçues, ton choix s’est arrêté sur Sénart pour la saison 2019. Pourquoi ?

J’ai choisi de jouer avec les Templiers parce que c’est une équipe qui occupe toujours le haut du
classement et qui a l’ambition de gagner le championnat cette saison. Je voulais faire partie de cette
aventure, aux côtés des autres recrues, pour rapporter le titre à Sénart. Le fait d’être à proximité de
Paris est un vrai plus. Je vais avoir la chance de découvrir cette ville tout en prenant du plaisir sur le
terrain et en tentant de gagner le plus de matchs possible.

En 2018, tu as évolué en République Tchèque, qui possède un championnat relevé. Quels souvenirs
gardes-tu de cette année ?

Cela n’a pas été facile car notre équipe a perdu plusieurs joueurs et entamait une période de
reconstruction. Mais je n’oublierai pas l’expérience et les personnes que j’ai rencontrées. A titre
individuel, j’ai réussi à faire une bonne saison. J’espère faire d’aussi bonnes performances à Sénart
cette année, mais avec plus de victoires bien sûr.

La France, est-ce que c’est un pays dont tu connais la culture ?

Je n’ai pas beaucoup de connaissance par rapport à la culture française. Je compte sur mes
coéquipiers pour m’aider à me familiariser. J’adore voyager, ce sera une expérience que je n’aurais
pas connu sans le baseball, donc je vais en profiter un maximum et apprendre le plus possible.

As-tu eu l’occasion de te familiariser avec le baseball français ?

J’ai eu des informations par les anciens joueurs ayant évolué en France. Je vais m’attacher à travailler
et aborder chaque match de la même manière, peu importe l’enjeu. Toucher la zone de strike et
laisser la défense faire son travail, en espérant obtenir la victoire plus souvent que la défaite. Peu
importe où vous jouez, les règles sont les mêmes, celui qui marque le plus l’emporte. Si on peut
stopper l’adversaire, on aura de bonnes chances de gagner les matchs.

Comment abordes-tu cette saison ?

Je veux que l’équipe ne forme qu’un, que l’on gagne ensemble et que l’on perde ensemble. D’un
point de vue personnel, je veux prendre du plaisir, gagner des matchs et avoir de bons souvenirs.

Poste : lanceur
Né le 6 janvier 1994, dans le Connecticut
Nationalité : Américaine
Taille : 1m90
Poids : 95kg
Université : Barry University

 

Le mot du manager

« Nous avons étudié une cinquantaine de profils de lanceurs et Jay s’est clairement imposé comme
notre premier choix. Nous avons beaucoup apprécié son contrôle et sa mécanique. Et Jay peut
apporter à notre équipe dans différents rôles, il a eu du succès en tant que starter, releveur et closer.
Grâce à son expérience professionnelle aux Etats-Unis et en Europe, il bénéficie également d’une
bonne capacité d’adaptation. Ses performances remarquables dans le championnat tchèque ne nous
ont pas échappé. En Coupe d’Europe, on croise de nombreux bons frappeurs qui évoluent là-bas. » –  Matthieu Brelle-Andrade

Propos recueillis par templiers-senart.com

Selection IDF 15U 2019 : les Templiers en force

Les Templiers sont largement représentés dans l’équipe IDF 15U 2019 qui ira à la Guerche de Bretagne disputer les interligues du 30 mai au 2 juin prochain. En effet, les Templiers représente 1/3 de l’équipe, avec 5 sélectionnés :

Thomas Gras

Esteban Lamotte

Tristan Laufenbuchler

Maxence Pouret

Joshua René

et deux reservistes :

Emile Brelle

Kilian Demaretz

 

Bravo a vous, et bonne chance pour les interligues, il faut conserver le titre !

ils seront accompagnés par Pierre Brelle Andrade, qui est un des deux coachs de l’équipe

 

Recrues 2019 : Interview de Daniel Jackson

Daniel Jackson s’est engagé avec les Templiers pour la saison 2019. Le receveur californien a évolué
pendant quatre saisons dans la compétitive université de Long Beach. C’est un joueur talentueux et
charismatique qui rejoint l’effectif sénartais.

Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Je suis un joueur plutôt discipliné, focalisé sur les fondamentaux. J’adore jouer au baseball. En
pratiquant, je me concentre sur tous détails que je peux améliorer dans mon jeu pour progresser.
J’essaie de prendre un maximum de plaisir sur le terrain, de rendre le baseball le plus amusant
possible, pour moi mais aussi pour les autres. C’est à mes yeux une discipline qui doit être vécu avec
beaucoup de passion. En dehors du terrain, je fonctionne de la même manière. J’attache de
l’importance aux détails, en essayant d’être discipliné, de suivre ma routine et de donner le
maximum dans tout ce que j’entreprends.

Pourrais-tu revenir sur ton expérience universitaire ?

J’ai évolué à l’université de Long Beach State, dans le comté de Los Angeles. Notre équipe était
affectueusement considérée comme une bande de morts de faim, qui pouvaient laisser leurs tripes
sur le terrain. Sur les quatre années que j’ai passées là-bas, nous nous sommes qualifiés trois fois
pour les playoffs. En 3 e année, nous avons participé aux playoffs régionaux à l’Université de Miami,
où il nous a manqué une victoire pour passer au tour suivant. En 4 e année, nous avons accueilli les
playoffs régionaux en présence des universités de Texas, San Diego State et UCLA. Après avoir battu
ces trois belles équipes, nous avons eu le droit d’accueillir le tournoi Super Regional, dernière étape
avant les College World Series. Mais nous nous sommes malheureusement inclinés 2 matchs à 1. Ce
fut la meilleure expérience de ma carrière de joueur.

Comment as-tu été utilisé par tes coachs pendant ces quatre saisons ?

Mon poste de prédilection est receveur. Je peux également évoluer en première base. Au niveau
offensif, j’ai frappé plutôt en fin de line-up pour engranger de l’expérience. Les deux années
suivantes, j’étais plutôt positionné au 4 e ou 5 e rang. L’année dernière, on m’a confié le poste de lead-
off sur la première partie de saison puis le rôle de 2 e frappeur par la suite.

Quelle a été l’année la plus réussie à titre personnel ?

Je dirai incontestablement la 3 e année au cours de laquelle j’ai été leader de l’équipe en doubles,
home runs et batting average

Le staff t’a également donné des responsabilités en dehors du terrain, n’est-ce pas ?

Effectivement, le manager m’a nommé parmi les capitaines dès ma deuxième année. J’ai gardé ce
rôle pendant trois ans en essayant d’inculquer une culture de la gagne au sein de l’équipe.

Jimmy Jensen, un ancien joueur de Sénart, est un des tes amis proches. Est-ce que tu as eu l’occasion
d’échanger avec lui ?

Oui. Il n’avait que des bonnes choses à dire à propos des Templiers. J’étais en contact avec plusieurs
équipes et son expérience a été précieuse pour faire mon choix.

Justement, quelles sont les raisons qui t’ont poussées à choisir Sénart pour poursuivre ta carrière ?

Je tenais à vivre une expérience baseball à l’étranger. J’ai choisi les Templiers pour le
professionnalisme de l’organisation et pour l’opportunité de remporter un championnat. Les
performances de l’équipe ces dernières saisons ont été bonnes. Je crois que je peux apporter une
valeur ajoutée à l’effectif qui permettra, je l’espère, de remporter le championnat de France.

Que connais-tu sur la France ?

Je ne connais pas grand-chose à vrai dire, à part que c’est un beau pays, chargé d’histoire, et qu’il y a
de très bons vins et d’excellents fromages. J’ai hâte de découvrir Paris et les autres régions.

Et du baseball français ?

On m’a dit que le baseball français était compétitif. Je suis impatient de montrer ce que je vaux sur le
terrain et de me mesurer aux autres équipes du championnat.

Quelles sont tes attentes pour cette saison ?

Je m’attends d’abord à rencontrer de bons mecs, qui ont soif de victoires. Quand je rentre sur le
terrain, je mets tout en œuvre pour gagner. Et je m’attends à ce que mes coéquipiers en fassent de
même. J’espère faire de belles rencontres aussi, avec des personnes qui ont grandi et vécu avec une
culture différente. Je vais avoir besoin qu’on me fasse visiter le pays !

Poste : catcher / infielder
Né le 2 mai 1995, en Californie
Nationalité : Américaine
Taille : 1m92
Poids : 95kg
Université : Long Beach State University

 

Le mot du manager

« C’est une grosse satisfaction d’accueillir un joueur comme Daniel dans notre effectif. De nombreux clubs allemands, tchèques et français étaient sur les rangs, je suis honoré qu’il ait choisi de poursuivre sa carrière chez nous. Les clubs français n’ont pas souvent l’occasion d’accueillir un joueur qui a été un élément incontournable de son équipe dans l’une des toutes meilleures conférences de Division 1 NCAA. Sa valeur ajoutée va se ressentir sur le terrain mais aussi en dehors. Nous avons échangé par téléphone et sa personnalité nous a autant séduit que ses qualités techniques. »  –  Matthieu Brelle-Andrade

Propos recueillis par templiers-senart.com

Phase finale championnat D1

Demi-finale du Championnat de France de Division 1, les Templiers de Sénart affrontent les Huskies de Rouen ce samedi 29 septembre à 20:00 (Match 3) au Templiers Stadium.

Nous comptons sur votre présence tout au long du week-end pour les soutenir.

Match 4 (si nécessaire) – Dimanche 30 Septembre à 11:00.

Match 5 (si nécessaire) – Dimanche 30 septembre à 14:30.

#WEAREFAMILY

CDF 2018 : Les Templiers s’imposent face aux Ducks

Belle entrée en matière de nos Templiers lors du challenge de France 2018 qui se déroule à Valenciennes.

Nos Templiers s’imposent sur le score de 15 à 5 dans ce premier match qui les a opposés aux Ducks de Saint Just.

Le lanceur du match est Matthieu Brelle Andrade

A 13H30 aujourd’hui, les Templiers affronteront les Lions de Savigny, qui ont battus les Barracudas de Montpellier, pour une place en demi finale

#wearefamily